Communiqué de presse du 5 septembre de Francois Chatelain

Communiqué de François Chatelain

Suite à la polémique concernant les images anti-israéliennes publiées sur ma page facebook, je m’oppose aux accusations hâtives faites contre moi, s’agissant de xénophobie, et d’antisémitisme.

En effet, aucun propos de la sorte n’ont figurés sur ma page, étant paramétrée pour filtrer ce genre d’insulte, les propos non républicains mis par les abonnés étaient supprimés le plus rapidement possible.

Les images dont se sert le député UMP Gérald Darmanin pour m’attaquer, dénonçaient clairement l’atteinte portée à la laïcité au sein de la République Française. L’objet était entièrement politique, et ne s’attaquait ni à une communauté ou à un religion en particulier, mais dénonçait le communautarisme grandissant de la classe politique Française.

Concernant l’image du drapeau Israélien en feu, elle vise la politique d’un Etat, et non la communauté juive, ni même la religion juive.

Je suis gêné que toute cette affaire ait été instrumentalisée, non pas pour me nuire, mais pour nuire à l’image du Front National. Elle était aussi un moyen de se débarrasser d’un candidat aux futures élections municipales dont j’attendais l’investiture.

Je présente mes plus sincères excuses à toute personne ayant pu se sentir insultée ou choquée, ainsi qu’à la communauté juive qui se serait sentie visée, alors que telle n’était pas mon intention.

Quelle que soit la décision que prendra la Commission de discipline, je souhaite d’ores et déjà assurer à Madame Marine LE PEN ainsi que l’ensemble de la direction et des militants du Front National, comme à tous les habitants de Neuville-en-Ferrain, qu’à aucun moment je n’ai eu la moindre pensée antisémite ou raciste, et que républicain convaincu je suis attaché à ce que chacun puisse librement affirmer et pratiquer ses convictions religieuses, à la condition que comme l’ affirme l’article X de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, celles-ci ne troublent pas l’ordre public établi par la loi. Je le dis avec d’autant moins d’ambiguïté que ma  compagne est elle-même d’origine juive.

J’assume mon erreur, et je regrette qu’elle ait pu nuire à la réputation de notre mouvement, Je continuerai cependant à le soutenir car il est le seul à pouvoir rassembler tous les patriotes quelles que  soient leurs origines dans le combat du redressement de la France.

 

François Chatelain